Trois histoires poétiques contées au fil des saisons ...



Sorti le 4 août 2018 en simulcast dans les salles de cinéma japonaises, et de manière internationale sur Netflix (sous le titre Flavors of Youth), ce long-métrage d'animation est le fruit d'une collaboration sino-japonaise entre les studios Haoliners Huimeng Animation et Comix Wave Films, notamment connu pour avoir donné naissance au très célèbre Your Name.


Faisant appel à trois réalisateurs (Jiaoshou Yi Xiaoxing, Yoshitaka Takeuchi, Li Hao Ling) et trois compositeurs (Rei Ishizuka, Yuma Yamaguchi, Asuka Sakai) différents, Shikioriori se compose de trois courts récits mettant en scène de jeunes adultes happés par leur quotidien en plein cœur de la Chine urbaine.


"Les jours passés ne reviendront pas", mais ils sont toujours là pour les guider et les ramener à ce qui compte vraiment...


 

Hidamari no chôshoku : " Un petit déjeuner ensoleillé "



On a tous notre madeleine de Proust à nous... Une odeur, ou bien une saveur qui provoque en nous une bouffée de nostalgie chaleureuse et réconfortante. Pour Xiaou Ming, il s'agit des nouilles San Xian, une spécialité cuisinée par les propriétaires d'une petite échoppe de son village natal, situé dans la province de Huan, qu'il a l'habitude de déguster tous les matins avec sa grand-mère. Devenu adulte, Xiaou Ming va tenter de retrouver les sensations de ce petit bonheur du passé, qu'il a peu à peu perdues avec le temps, en se rendant quotidiennement dans une chaîne de râmen... en vain... Un jour, un appel l'amène à se rendre en urgence dans son village natal...


 

Chiisana Fashion Show : " Un petit défilé de mode "



La mode est ce petit lien sacré qui a réuni ces deux sœurs depuis leur tendre enfance. Éloignées l'une de l'autre à la mort de leur parents, elles finissent par se retrouver et vivre ensemble à Guangzhou, avec les mêmes rêves et objectifs en tête : Yi Lin est devenue une mannequin de renommée, et Lu Lu étudie dans une école de mode en vue de devenir styliste. Mais, peu à peu Yi Lin fait face à la dureté de ce milieu et laisse échapper des opportunités de travail. Refusant de voir sa carrière sur le déclin, cette dernière tente de sauver les apparences, jusqu'au point d'atteindre ses propres limites...


 

Shanghai Koi : " L'amour à Shanghai "



Li Mo, Pan et Xiaou Yu sont des amis d'enfance vivant dans les shikumen de Shanghai (quartiers populaires composés de petites maisonnées contrastant avec les buildings de la ville). Chaque après-midi après l'école, tous les trois ont pour tradition de refaire le monde en partageant notamment leurs musiques préférées via des cassettes audio. Ce support va surtout rapprocher Li Mo et Xiaou Yu qui, au fil des écoutes, en viennent à se confier mutuellement sur leurs craintes et rêves pour le futur. Un départ vient alors bouleverser l'équilibre du groupe, et les trois adolescents s'éloignent peu à peu les uns des autres. On retrouve quelques années plus tard Li Mo, devenu architecte, qui lors d'un emménagement, découvre dans un carton une cassette audio laissée par Xiaou Yu, cassette qu'il n'a jamais pris le temps d'écouter. C'est alors qu'il entame une course effrénée pour trouver un lecteur K7...


 

Conclusion :


Shikioriori parvient, à travers ses décors réalistes et la douceur poétique émergeant du traitement de l'image, à transmettre avec une grande sensibilité trois récits de vie reliant passé et présent, et évoquant la perte d'un premier amour, d'un être cher, l'importance des souvenirs, ainsi que le caractère éphémère de toute chose.


Un film d'animation à découvrir sur le champ si cela n'est pas encore fait !

 

Marine Renaud